Mission

Le comité développement durable de l’ACPUM a pour mandat de  favoriser la réflexion sur les questions et les enjeux liés au développement durable dans le but d’améliorer les pratiques institutionnelles; mener des représentations auprès des instances de l’Université; amener les cadres et professionnels de l’UdeM à opter pour des pratiques socialement responsables et soucieuses de l’environnement dans l’exercice de leurs activités professionnelles en accord avec la politique de développement durable de l’Institution.

Historique et réalisations

2006 | Créé à l’automne 2006 sous l’appellation « comité environnement »le groupe de travail a d’abord tracé un portrait de l’ensemble des pratiques de la permanence de l’ACPUM et a proposé, le cas échéant, des actions plus respectueuses de l’environnement. Soucieuse d’agir comme chef de file auprès de ses membres, la permanence de l’ACPUM a conséquemment adopté plusieurs pratiques saines. Par exemple, elle s’est dotée d’un lave-vaisselle et de vaisselle durable pour la tenue des rencontres. Des actions environnementales concrètes ont également été mises de l’avant dans le cadre de ses activités annuelles (cocktail de la rentrée, conférence annuelle, etc.).

2009 | Le comité a créé à l’automne 2009 une page Web environnement sur le site Web de l’ACPUM qui offrait un babillard de nouvelles, des capsules d’information, des vidéos et un répertoire de liens utiles. Cette même année, visant à mettre en valeur les initiatives environnementales réalisées par les membres de l’Association, le comité a lancé un concours « Éco-responsable au travail« . Les gagnants ainsi que toutes les éco-initiatives portées à l’attention du comité ont été diffusées sur le site Web de l’Association. Depuis 2011, le site Web du Développement durable à l’UdeM vous propose toutes les informations relatives au développement durable sur le campus. Le comité en est un fier partenaire!

Toujours  en 2009,  avec l’expertise d’une firme environnementale spécialisée, le comité a été en mesure d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) produit annuellement par l’ACPUM. Depuis, l’Association compense pour les émissions de GES qu’elle n’est pas en mesure de réduire par l’achat de crédits de carbone. Cette certification carboneutre prouve la détermination de l’ACPUM à réduire son impact sur l’environnement et son leadership en matière de contrôle des émissions  de GES en regard aux changements climatiques. Chaque année, le comité soutient l’Association dans cette démarche.

2011 | Dans la foulée de l’implantation à l’Université de Montréal d’un vice-rectorat chargé du développement durable, l’ACPUM a décidé d’élargir la mission de son comité environnement et l’a renommé en 2011 le comité développement durable. Ainsi, au cours de cette même année, la direction de l’Université a été interpellée par le comité sur trois enjeux importants relativement au développement durable, soit le dossier de l’air pur sur le campus, de la mobilité durable et de l’eau embouteillée. Sur ce dernier point, le comité s’est réjoui de la décision de la Direction de l’UdeM de retirer l’eau embouteillée sur le campus en août 2013.

2012 | Le comité a participé à la consultation sur la politique de développement durable de l’UdeM. Appuyé par le Conseil d’administration, il s’est prononcé sur le projet en commentant et en proposant des améliorations sur plusieurs aspects de cette politique institutionnelle attendue.

2013 | Un sondage a été effectué auprès des membres pour connaître leur intérêt à se regrouper afin de bénéficier d’un rabais corporatif sur l’abonnement annuel à BIXI. Grâce aux nombreux commentaires positifs suscités par cette initiative, le comité a proposé ce rabais corporatif aux membres, deux années consécutives. C’est avec fierté que les membres du comité ont transmis ce dossier, en 2016, à l’Unité de développement durable de l’UdeM, afin que cette offre soit dorénavant accessible à toute la communauté universitaire.

2014 | Les membres du comité ont appuyé les organisateurs du 10e Colloque de la CACPUQ dans la planification de leur événement à l’UdeM. Une conférence y a été présentée en lien avec le développement durable et la saine gestion des TIC. Le comité a également collaboré à l’organisation de l’activité afin d’en faire un événement écoresponsable.

2015 | Un sondage portant sur les habitudes de transport des cadres et professionnels pour se rendre au travail a été effectué. Grâce aux 597 répondants, les données recueillies ont permis au comité de dresser un portrait de la situation actuelle de ses membres quant à l’utilisation de moyen de transport (automobile, vélo, transport en commun, voiture hybride, covoiturage, etc.). Les résultats du sondage permettront également à l’ACPUM d’orienter ses représentations futures auprès de l’Université.

2016-2017 | Le  comité s’est penché sur le plan d’action de la politique de développement durable de l’Université. Alors qu’au départ le comité envisageait de faire une réponse sur ce plan d’action, il a plutôt décidé de mettre en place un dialogue avec le coordonnateur au développement durable de l’UdeM. Tout en déplorant l’absence de représentant au comité institutionnel du développement durable, les membres du comité sont d’avis qu’un canal de communication doit être établi afin de transmettre leurs idées vers la direction de l’Université.

2017-2018 | Les membres du comité ont établi un plan d’action ayant pour but d’identifier les intérêts des membres de l’Association en matière de développement durable et de travailler de concert avec l’Unité du développement durable de l’Université. Le comité a proposé au Conseil d’administration une stratégie d’investissement responsable relativement à une partie des placements de l’ACPUM. À la lumière du sondage effectué en novembre 2015 sur les habitudes de transport des membres de l’Association, le comité a réalisé en octobre 2018 un nouveau sondage pour analyser l’évolution de ces
habitudes de déplacement et, ainsi, orienter certaines représentations auprès de l’Université. 

Joindre de comité

acpum-durable@umontreal.ca